Patrimoine Culturel

Des ruelles du centre-ville au massif de la Gardiole

Parc Voltaire et Maison Victor Hugo
Aujourd’hui, plus de 23 000 habitants peuplent la cité muscatière au glorieux passé. Son histoire remonte à l’antiquité quand un certain Frontinius commença à cultiver ses terres entre la Gardiole et les étangs.

Frontignan a connu une histoire marquée par les célèbres Guilhem de Montpellier, puis par les rois d’Aragon, avant d’être acquise par le roi de France au XIVème siècle. Ville fortifiée, avec remparts et système de défense, Frontignan devient au XVIIème siècle un important port de commerce sur la façade méditerranéenne.

Les activités portuaires sont alors à leur apogée et Frontignan est chargée de la protection du Golfe du Lion. Pourtant, la nature reprend ses droits. Le port s’ensable entraînant la construction en 1666 du port de Sète par Louis XIV. Si le c½ur de ville, avec ses ruelles aux façades colorées, regorge de trésors, le massif des collines de la Gardiole recèle de secrets.

Au milieu des collines verdoyantes, enfouies dans la garrigue, s’érigent des capitelles séculaires. Ces cabanes de pierres sèches étaient utilisées par les paysans afin de s’abriter des intempéries ou de protéger leur matériel agricole. Lors d’une balade au milieu des chênes verts, ne soyez pas surpris de trouver un ancien four à chaux entre deux collines.

Eglise Saint-Paul au coucher du soleil Vue aérienne de la circulade de Frontignan ruelle fleurie  du coeur de ville de Frontignan