Cuisinons au muscat !

Pauline - 13/05/2019

Halles, petit producteur

Ce matin c’est samedi, jour de marché, direction les Halles de Frontignan.

Je flâne dans les ruelles du centre-ville, happée par les bonnes odeurs des différents stands.

Sucré, salé, nourriture ou boisson, on trouve tout ce qu’il faut pour préparer un bon repas.

Je m’arrête sur un étal fermier et me décide à acheter un beau lapin pour mon repas de famille du lendemain.

Je ne suis pas cuisinière et demande alors conseil au commerçant quant à la cuisson du lapin.

Fin connaisseur et fier de sa région, il me suggère de mariner ma viande au muscat local.

Je sors un papier, un crayon et note ses précieux conseils avant de continuer ma route à la recherche des ingrédients de cette fameuse recette.

Je termine ma quête par l’ingrédient incontournable : le fameux Muscat de Frontignan !

Une bouteille conseillée par le producteur pour la marinade, et bien-sûr une autre pour accompagner le repas ;)

recette

De retour à la maison, je dispose tous mes ingrédients sur la table et c’est parti pour la cuisine !

Le tablier attaché, les cheveux relevés et les manches retroussées, me voilà prête à cuisiner ce lapin mariné au muscat !

 

Je commence par déposer mon lapin découpé en morceaux dans un plat creux puis je l’assaisonne (sel/poivre) et l’arrose de vin frontignanais. (Recouvert par un couvercle ou un film, le plat va reposer au frais toute la nuit.)

 

Deuxième étape, je sors les morceaux de lapin du plat en conservant la marinade. Bien égouttés, je les fais revenir dans une cocotte ou chauffe un mélange beurre/huile.

Pile et face bien dorées, j’ajoute le lard coupé en morceaux. Je réserve la viande et enlève la graisse.

 

Je suis les directives données sur le marché et remets mon beau lapin dans la cocotte, arrosé de vin. Accompagné de gousses d’ail non épluchées, du lard et des olives, j’assaisonne le tout une dernière fois, le couvre et laisse cuire 40mn à feu doux.

 

La cuisson terminée, je sers le plat accompagné de blettes braisées et surtout, d’un bon muscat sec.
Y a pas à dire, la recette locale remporte un vif succès auprès de mes convives.

Je ne manquerais pas de remercier les amis commerçants du marché pour leurs bons produits et surtout leurs conseils culinaires !

 

Bon appétit !

bouteilles de muscat
jeu. 2 avr. jeu. 2 avr. Beau temps 12°C
yr.no

Menus