Faire son marché à Frontignan

Ludivine - juin 2019

Situé sous les halles juste derrière l’hôtel de ville, le marché de Frontignan demeure un lieu incontournable pour faire le plein de produits locaux. Nous sommes samedi matin et nous débutons nos vacances en Méditerranée par une sortie au marché, dans le cœur de ville de la station balnéaire.

olives

Flâner autour des halles

 

Nous commençons par flâner sur les abords du marché couvert où de nombreux stands sont installés devant les halles. On y trouve quelques forains et artisans qui déballent toutes sortes de marchandises entre paniers en osier, foulards aux couleurs flamboyantes et petits objets manufacturés.

 

En approchant des halles, nous sommes attirés par les effluves des épices méditerranéennes : origan, basilic, cannelle, coriandre et herbes de Provence… Je ne peux résister à ces belles olives noires en marinade qui seront parfaites pour l’apéritif.

 

Un peu plus loin, un producteur de muscat de Frontignan nous propose une dégustation. Ce vin doux naturel d’appellation d’origine contrôlée est un vin aux arômes délicats .

À l’intérieur du marché couvert

 

Nous pénétrons à l’intérieur des halles pour continuer nos achats. Le bâtiment entièrement restauré arbore une belle ossature métallique habillée de verre.

 

Ici, les étals colorés des maraîchers sont garnis de fruits et légumes de saison. De belles tomates du pays, des aubergines, des courgettes et quelques poivrons trouvent naturellement leur place dans mon panier.

 

Difficile de résister à ces magnifiques fruits de mer de l’étang de Thau sur le ban du poissonnier. Je me laisse tenter par deux douzaines d’huîtres de Bouzigues et une belle poignée de palourdes. Je choisis également des filets de rouget que je cuisinerai avec les légumes de Méditerranée.

 

Pour continuer notre initiation à la gastronomie locale, nous ajoutons quatre jolies Tielles au panier. Ces petites tourtes rondes garnies de poulpes et de sauce tomate nous mettent déjà l’eau à la bouche. Nous passons chez le fromager : une tomme de chèvre au lait cru s’accordera très bien avec un verre de muscat.

Poissons aux Halles

Le quartier des halles et de l’hôtel de ville

 

Avant de quitter le quartier des halles et l’effervescence du marché, nous prenons quelques minutes pour nous installer à la terrasse d’un café sur la place de l’hôtel de ville. Confortablement assis à l’ombre des parasols, nous avons d’ici une vue parfaite sur l’édifice.

 

Le dépliant « Frontignan balade piétonne » édité par l’office de tourisme nous apprend que le bâtiment a été construit en même temps que les halles en 1895. Il possède un grand vestibule au rez-de-chaussée et deux ailes redoublées de pavillons d’angle. Le toit est surmonté d’un beffroi à motif gothique estampillé d’une horloge. La cloche du beffroi qui provient de l’église Saint-Paul mesure plus d’un mètre de diamètre !

 

Il est bientôt midi. Nous quittons le cœur de ville de Frontignan pour retrouver notre location de vacances et nous mettre en cuisine !

jeu. 9 juil. jeu. 9 juil. Ensoleillé 19°C
yr.no

Menus